Je m’appelle Maria et je vais vous raconter mon parcours du Maroc à Wall Street en passant par le trading binaire

Quand j’ai décidé de me lancer dans la finance, mon entourage s’est montré très réticent à mon projet. Au Maroc, le marché du travail est encore très restreint pour les femmes. La bourse et le trading apparaissent alors comme un rêve impossible à réaliser. Mais voilà, j’ai décidé de m’accrocher et d’atteindre mon objectif. Et me voilà aujourd’hui ! Voici mon histoire.

Pourquoi les options binaires ?

Les chiffres et moi, ça remonte à mon plus jeune âge. J’ai toujours aimé compter, faire des calculs complexes, résoudre les énigmes mathématiques, spéculer… J’ai découvert les options binaires par hasard, l’oncle d’une amie qui travaille dans la bourse et le trading. J’ai tout de suite été conquise par le risque et l’aventure qu’elles représentent : soit on gagne, soit on perd.

Acharnement et persévérance

Pour atteindre mon rêve, j’ai dû nager à contre-courant : alors que mes camarades pensaient au mariage, moi je voulais continuer mes études à l’étranger. J’ai dû me battre pour rallier ma famille à ma cause, pour pouvoir partir et poursuivre mon rêve. Aujourd’hui encore, certains de mes proches m’en veulent toujours d’être allée jusqu’au bout, au détriment de mon « honneur » et du leur.

Des débuts timides et difficiles

Mon parcours n’a rien d’un conte de fées, au contraire : mes débuts ont été catastrophiques. A certains moments, j’ai pensé abandonner. Le plus difficile est de se faire une place, de se faire prendre au sérieux par les autres. C’est difficile quand on est non seulement une femme, mais aussi d’origine arabe et de religion musulmane. Les gens se méfient, ils pensent qu’une femme n’a rien à faire dans la finance. J’ai dû me battre pour gagner leur confiance et leur respect.

Comment je suis arrivée à Wall Street ?

A force de persévérer et peut-être aussi grâce à un énorme coup de chance. On m’a donné une belle opportunité que j’ai décidé de saisir en plein vol, sans même peser le pour le contre. Il faut se tenir prêt, car le monde de Wall Street n’est pas tendre envers les femmes. J’en ai fait l’expérience. Le milieu est difficile pour la gent féminine, mais cela ne m’a pas empêchée de poursuivre mon rêve.

Une belle aventure quand même !

Aujourd’hui, je suis toujours dans le métier et on peut dire que j’ai réussi à me faire un nom. Tout n’a pas été rose, j’ai traversé de véritables moments de galère. Mais je ne regrette rien, car je vis mon rêve désormais. Et je compte le vivre encore à fond pour les prochaines années.

Vous êtes une femme et envisagez de faire carrière dans le secteur de la bourse ? N’hésitez pas et lancez-vous ! Ne vous laissez pas freiner par les préjugés ! Cet univers n’est plus la chasse gardée des hommes. Vous pouvez vous y faire un nom, mais il faudra être forte et persévérante au quotidien.

 

 

Leave a Comment

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *